Rue de Septroux, n°5 4920 Aywaille
+32 (0)4 384 30 30 contact@csambleve.be

Blog

Insomnie : “Docteur, je ne dors pas …”

L’insomnie est un problème de santé très fréquent dans notre société, le stress et l’anxiété en sont les causes les plus fréquentes. L’insomnie peut entraîner de la somnolence durant la journée, des troubles de l’humeur (et même de la dépression), des accidents…

Voici quelques pistes qui ont fait leurs preuves pour favoriser le sommeil :

  • Limiter la consommation d’alcool et de stimulants (café, coca, thé, tabac…) dans les 4-6H qui précèdent l’heure du sommeil ;
  • Se détendre au moins 1 heure pour décompresser avant l’heure du coucher ;
  • Aller au lit seulement lorsque l’on est fatigué ;
  • Réserver le lit uniquement pour dormir (et pour faire l’amour) : ne pas lire, regarder les écrans, manger, ruminer sur ses problèmes ;
  • Sortir du lit si le sommeil ne vient pas après 20 minutes, et changer de pièce ;
  • Régler le réveil à la même heure tous les jours, pour avoir un rythme de sommeil constant
  • Eviter les siestes durant la journée ;
  • Avoir une activité physique en fin d’après-midi ;
  • Veiller à garder une chambre à bonne température, calme,sombre et confortable.

 

 

Que proposent les soignants ?

  • Les thérapies comportementales changent les mauvaises habitudes de sommeil, réduisent les tensions, modifient les croyanceserronées sur le sommeil ;
  • Les méthodes de relaxation, méditation… aident à diminuer le stress et l’anxiété ;
  • Les tisanes relaxantes (tilleul, valériane, lavande, passiflore, fenouil, camomille…) aident à trouver le sommeil.

 

Et les médicaments ?

Trop souvent, la seule réponse à l’insomnie est la prise d’un médicament « inducteur du sommeil » (ou hypnotique).

Attention, ces médicaments ont tous des effets secondaires. Ils provoquent de l’accoutumance (l’effet s’atténue et il faut des doses de plus en plus fortes pour le même effet) et de la dépendance (cela devient difficile de s’en passer). Ils augmentent le risque de chutes (surtout chez les plus âgés) et induisent tremblements, vertiges, somnolence, confusion et troubles de la mémoire.

Pour toutes ces raisons, les médicaments peuvent aider durant un cours laps de temps, dans des phases aigues de stress par exemple, mais ne doivent pas être pris à long terme.

Share this post