Rue de Septroux, n°5 4920 Aywaille
+32 (0)4 384 30 30 contact@csambleve.be

Blog

Comment lutter contre le cyper-harcèlement ?

Les conseils en vidéo d’Arnaud Van Egroo, assistant social au Planning familial Ourthe-Ambleve, sur le cyper-harcèlement. Soyez vigilants par rapport à Facebook, Messenger, Snapchat et TikTok…

En 2020, quand on parle de harcèlement, on parle désormais aussi de cyber-harcèlement. La place des réseaux sociaux est devenue telle que l’un ne va plus sans l’autre : à l’école et sur les réseaux sociaux. Pour rappel, le harcèlement implique un rapport de domination d’une personne sur une autre et des violences répétées. Il y a toujours trois parties prenantes : un harceleur, un harcelé et des témoins.

Le phénomène est observé dès l’école primaire, mais touche principalement les adolescents. Un âge, où on manque de confiance en soi et où on peut éprouver des difficultés à s’intégrer dans un groupe.

Le cyber-harcèlement peut se manifester sur tous les réseaux sociaux. Facebook et Messenger étant les plus connus, avec le plus gros flux, ce sont les deux cordes sensibles en la matière. Mais citons aussi deux autres réseaux sociaux :

  • Snapchat qui pourrait paraître plus « inoffensif » car les photos et vidéos qui y sont partagées disparaissent aussitôt. Or, l’application encourage ainsi d’une certaine manière des comportements douteux.
  • TikTok qui s’adresse aux plus jeunes. Pourtant, de nombreux utilisateurs adultes se cachent derrière de faux profils d’enfants pour consulter anonymement des vidéos d’enfants.

Comment réagir face au cyber-harcèlement ? Selon Arnaud Van Egroo, la première chose à faire est de communiquer avec la personne que l’on soupçonne d’être harcelée, de l’amener à exprimer son mal-être. Ensuite, il faut interpeller qui de droit : un professeur, la direction de l’école, l’équipe éducative, un planning familial, un centre de santé mentale, une maison médicale, son médecin…

Share this post