Rue de Septroux, n°5 4920 Aywaille
+32 (0)4 384 30 30 contact@csambleve.be

Blog

Un Autre Regard #05: L’avis du Pr Kaux (CHU Liège)

Le Centre de santé de l’Amblève vu de l’extérieur, épisode 5 : le regard du professeur Kaux, chef de service de médecine physique, réadaptation fonctionnelle et traumatologie du sport au CHU de Liège et chargé de cours à l’Université de Liège (ULiège).

Pour le Pr Jean-François Kaux, le principal atout du CSA, c’est l’interdisciplinarité : « En tant que spécialiste de la médecine physique, l’interdisciplinarité, c’est quelque chose qui me tient à coeur puisque nous travaillons régulièrement avec des kinésithérapeutes, des ergothérapeutes, des neuro-psychologues, etc. Et j’ai retrouvé, au sein de cette maison médicale, cette notion de collaboration entre les médecins généralistes, l’infirmière, les kinés, la psychologue. A mes yeux, c’est important de retrouver ces différents métiers, médicaux et paramédicaux, au sein d’une même entité. »

Quant à la médecine au forfait? Le Pr Kaux confie avoir eu un a priori plutôt négatif sur ce mode de financement des soins, suite à des expériences négatives vécues par rapport notamment à des soins de kiné. « Mais depuis ma récent visite au CSA à Aywaille, j’ai pu constater que toutes les maisons médicales ne manifestement sont pas logées à la même enseigne. Pratiquée comme au CSA, la médecine à forfait peut être vraiment très intéressante et les soins peuvent être vraiment de qualité. »

Enfin, le Pr Kaux estime que le lien entre médecins spécialistes et médecins généralistes est primordial et qu’il faut veiller à le renforcer dans l’intérêt du patient, même si les charges administratives qui pèsent sur les épaules des médecins empêchent parfois ces derniers de communiquer et d’échanger davantage.

Share this post